Guy Chauvet

Montluçon October 2nd, 1933 – March 25th, 2007

Guy Chauvet's discography

Picture of Chauvet in
Guy Chauvet in Hérodiade with Gian Koral

Picture of Chauvet in Les Troyens at Marseille in 1980
Les Troyens at Marseille in 1980 with Nigoghossian, Denize, Nadler, Burles, Hubert and Arapian

Picture of Chauvet in Tosca
Chauvet as Cavaradossi

Picture of Chauvet in Les Troyens at Paris
Chauvet in Les Troyens at Paris

Picture of Chauvet in Fidelio
Chauvet in Fidelio

Picture of Chauvet in Carmen Avignon on April 2nd, 1967
Chauvet in Carmen, Avignon on April 2nd, 1967

Picture of Aida Program

Picture of Aida Program

Guy Chauvet sings Aida: Aida! Tu non m'ami ... Tu, Amonasro, with Rita Orlandi Malaspina and Giulio Fioravanti
In RA format

Picture of Guy Chauvet as Otello

Guy Chauvet sings Otello: Dio, mi potevi scagliar
In RA format

Guy Chauvet singsTurandot: Nessun dorma
In RA format

Guy Chauvet singsLe prophète: Roi du ciel
In RA format

Guy Chauvet sings Sigurd: Princes du Rhin

Repertory

La damnation de Faust – Lisboa, ?, November 1958
Die Zauberflöte (Erster Geharnischter) – Paris, Opéra, 12 January 1959
Les Indes galantes – Paris, Opéra, 28 January 1959
Fidelio (Erster Gefangener) – Paris, Opéra, 20 May 1960
Lucia di Lammermoor (Arturo) – Paris, Opéra, 25 april 1960
Le roi David – Paris, Opéra, 21 Ocotber
Tosca – Genève, Casino, 9 December 1960
Sardanapale (Grunenwald) – Monte Carlo, Garnier, 1961
Les Troyens – Paris, Opéra, 17 Novenmber 1961
Fidelio (Florestan) – Paris, Opéra, 9 February 1962
Boris Godunov (Dimitri) – Genèva, May 1962
Pénélope – Buenos Aires, Colón, July 1962
Faust – Paris, Opéra, January 1963
Hérodiade – New York, Carnegie Hall, 20 December 1963
Iphigénie en Tauride – Buenos Aires, Colòn, My/June 1964
Paillasse – Paris, Oéra-Comique, 4 April 1965
Carmen – Paris, Oéra, 11 April 1965
Pourpre impériale (Robert de Fragny) – Lyon, Fourvière, June 1965
Pique Dame – Avignon, Opéra, 24 March 1966
Le prince de Hombourg – Lyon, Fourvière, 5 July 1966
Lohengrin – Rouen, Arts, 2 February 1968
Der fliegende Holländer – Rouen, Arts, 25 April 1969
Aida – Genève, Opéra, 16 September 1969
Wozzeck – Lyon, 13 January 1970
Prométhée – Lyon, Fourvière, June 1970
Mahagonny – Lyon November 1970
Samson et Dalila – Milano, Scala, February 1971
Turandot – Bruxelles, Monnaie, 24 March 1971
Die Walküre – Bruxelles, Monnaie, 8 March 1972
Orphée – Bruxelles, Monnaie,15 December 1972
Sigurd – Paris, ORTF concert, July 1973
Parsifal – Bruxelles, La Monnaie, 2 April 1974
Louise – Nancy,Opéra 28 February 1975
Otello – Lyon, Opéra, 8 October 1977
Le prophète – New York, MET, 29 September 1979
Jenůfa – Paris, Opéra, 14 November 1980


Obituary

Disparition de Guy Chauvet (from the French press)
(26/03/2007 15:30)
Le ténor français s'est éteint le 25 mars à l'âge de 73 ans.
Né le 2 octobre 1933 à Montluçon, mais élevé à Tarbes, Guy Chauvet eut, dans cette ville, à l'âge de 16 ans, la révélation de sa voix lors d'un radio-crochet d'une fête de quartier. Il entra au Conservatoire municipal, suivit l'enseignement de Bertrand Gaillour et put bientôt s'inscrire aux concours de chant les plus importants de l'époque. Chauvet les gagna tous.
1954 : les Ténors de Cannes – il fut le benjamin des lauréats aux côtés d'Alain Vanzo, Gustave Botiaux, Tony Poncet, Roger Gardes.
1955 : le concours international de Toulouse.
1958 : les Voix d'Or à Luchon.
De pareils résultats déterminèrent l'Opéra de Paris à l'engager. Mais ce fut avec la résolution de le ménager, de l'instruire et de cultiver avec soin son évolution. Aussi en fit-on d'abord un artiste-élève, puis un second plan, ensuite un second-premier et enfin, trois ans plus tard, un premier ténor. C'est ainsi qu'il débuta en 1959 dans des petits rôles. Les grands rôles vinrent ensuite dans La damnation de Faust, Boris Godounov, Fidélio, Le roi David, Tosca. A la reprise des Troyens en 1961, c'est à lui que fut attribué le rôle écrasant d'Enée. Puis il parut dans Don Carlo, Faust, Carmen, Iphigénie en Tauride, Antigone. A la salle Favart, Chauvet obtint un triomphe dans Paillasse. Quand Turandot fut à nouveau affiché à Garnier en 1972, il incarna le Prince Calaf. Le public l'acclama. Il avait atteint la plénitude de ses moyens et se trouvait consacré comme l'un des ténors de tête de l'école française.
Encore à Garnier, Samson en 1975. Sa carrière se déroulait ailleurs. Il parcourut le monde entier : Milan, Naples, Florence, Vérone, Berlin, Hambourg, Francfort, Munich, Düsseldorf, Mannheim, Bruxelles, Amsterdam, Londres, Vienne, New York, Buenos-Aires, Monte-Carlo, Osaka, l'invitèrent tour à tour. Guy Chauvet ajouta à son répertoire Hérodiade, Orphée, L'enfance du Christ, Louise, Le prophète, Aïda, Lohengrin, La Walkyrie, Parsifal, Otello. Il revint une fois au Palais Garnier en 1980 pour créer Jenufa.
Provided by Thomas Silverbörg
I wish to thank Georges Cardol for the recordings (Prophète, Turandot).
I would like to thank Thomas Silverbörg for the recording (Sigurd).
I would like to thank Claude Ribou for for the pictures (Troyens, Tosca, Fidelio, Carmen), the recording (Aida act 3) and program (Aida).
I wish to thank Gian Koral and Hélia T'Hézan for the picture (Hérodiade with Gian Koral)

Go Home